La jaunisse – aussi appelée ictère – est une maladie courante qui affecte autant les adultes que les nourrissons et peut être causée par différentes maladies ou obstructions des voies biliaires. Si elle n’est pas traitée à temps, elle peut devenir grave et entraîner des complications sérieuses. Alors, quels sont les symptômes, causes et solutions à adopter pour la jaunisse chez l’adulte et le nourrisson ? Dans cet article, découvrez comment reconnaître et traiter la jaunisse afin d’en réduire au mieux le taux de cas graves et mortels.

La jaunisse – aussi appelée ictère – est une maladie courante qui affecte autant les adultes que les nourrissons et peut être causée par différentes maladies ou obstructions des voies biliaires. Si elle n’est pas traitée à temps, elle peut devenir grave et entraîner des complications sérieuses. Alors, quels sont les symptômes, causes et solutions à adopter pour la jaunisse chez l’adulte et le nourrisson ? Dans cet article, découvrez comment reconnaître et traiter la jaunisse afin d’en réduire au mieux le taux de cas graves et mortels.

A lire en complément : Suivre une cure thermale pour perdre du poids

Comprendre la jaunisse : symptômes et mécanismes

La jaunisse, également connue sous le nom d’ictère, se manifeste par une coloration anormale de la peau et des yeux due à une accumulation de bilirubine dans le sang. Cette maladie peut toucher aussi bien les adultes que les nourrissons.

Les signes caractéristiques de la jaunisse chez l’adulte et le nourrisson

Les principaux symptômes associés à la jaunisse sont une teinte jaune sur la peau et le blanc des yeux, connue sous le nom d’ictère ou hémoglobinurie (l’hémoglobine étant la protéine contenue dans les globules rouges du sang). Il peut également y avoir d’autres signes cliniques liés à l’accumulation de bilirubine, tels que des vomissements, des douleurs abdominales ou une coloration foncée de l’urine.

A découvrir également : Quels sont les différents types d'hébergements à opter en camping ile de ré?

La bilirubine : rôle dans l’apparition de la jaunisse

La bilirubine est un pigment jaune synthétisé par le foie à partir des vieux globules rouges circulants, qui sont ensuite éliminés par voie biliaire. Lorsque la quantité de bilirubine produite dépasse celle éliminée, elle commence à s’accumuler dans l’organisme, ce qui provoque alors l’apparition de symptômes typiques de jaunisse.

Les différents types d’ictère : hépatique, pré-hépatique et post-hépatique

Il existe trois types distincts d’ictère :

  • Ictère hépatique, qui résulte généralement d’une affection infectieuse ou inflammatoire du foie pouvant être causée par une hépatite virale ou autre ;
  • Ictère pré-hépatique, provoqué par une obstruction du canal biliaire ouduodénal pouvant empêcher la sortie normale du flux biliaire ;
  • Ictère post-hépatique, appelé aussi ictère obstructif, qui est lié à un dysfonctionnement des voies biliaires et se caractérise par une obstruction plutôt qu’une infection.

Dans certains cas rares, il peut exister un mélange des trois types qui n’est pas facilement diagnostiquable.

Les causes majeures de la jaunisse : maladies et troubles

Hépatite : inflammation du foie et impact sur la bilirubine

L’hépatite est une inflammation d’origine virale ou toxique qui affecte le foie. Elle peut provoquer une altération de son fonctionnement, ce qui empêche alors l’organisme de produire suffisamment d’enzymes nécessaires à la dégradation et à l’excrétion normale de la bilirubine.

Autres affections menant à l’augmentation du taux de bilirubine

D’autres maladies ou troubles métaboliques peuvent également entraîner une augmentation du taux de bilirubine dans le sang, par exemple, les anomalies sanguines congénitales (déficience en G6PD), certaines anémies, une infection parasitaire, certains médicaments tels que les rétinoïdes et plus rarement la cholestase pendant la grossesse.

Diagnostic et traitement de la jaunisse : démarches et solutions adaptées

Consulter un médecin : examens sanguins et tests d’urine

Si vous présentez des symptômes caractéristiques de jaunisse, il est important de consulter un médecin pour qu’il puisse poser un diagnostic correct. Le médecin examinera votre historique clinique et procèdera à un examen physique complet incluant les analyses sanguines pertinentes (bilirubine totale, transaminases) et éventuellement une analyse d’urine pour mieux comprendre le type et la cause de votre jaunisse.

Traitements spécifiques selon la cause de la jaunisse

Le traitement approprié dépendra principalement de la cause sous-jacente identifiée par le médecin. Par exemple, en cas d’infection hépatique due à une hépatite virale B ou C, le médecin prescrira des antiviraux spécifiques ; si elle est due à une obstruction des voies biliaires, celle-ci doit être corrigée par chirurgie ou endoscopie.

Il est également possible de traiter l’anémie sous-jacente si elle est à l’origine de la jaunisse et d’utiliser des suppléments pour augmenter le taux de bilirubine dans le sang.

Mesures préventives pour éviter l’apparition de la jaunisse chez l’adulte et le nourrisson

L’une des meilleures façons de prévenir l’ictère chez les adultes consiste à suivre un mode de vie sain, à consommer une alimentation riche en nutriments et à réaliser régulièrement des analyses sanguines pour vérifier la fonction hépatique. Pour les nourrissons, il est recommandé d’administrer des vitamines ou des sels minéraux spécialisés afin de maintenir un bon niveau de bilirubine dans le sang.

Enfin, il est important d’identifier et de traiter rapidement tout signe ou symptôme caractéristique d’ictère.